La chirurgie bariatrique réduit la gravité des symptômes du COVID-19

Les patients obèses ont été les plus exposés, partout dans le monde, aux graves complications liées à une contamination du coronavirus.
En effet, les experts ont été unanimes sur le fait que l’obésité est un facteur aggravant, puisqu’un bon nombre de personnes obèses ayant contracté le virus ont eu besoin d’une ventilation mécanique.
Pis encore, certaines estimations scientifiques disent que 50% de personnes obèses sont susceptibles de mourir en cas d’une contamination du virus.


Plusieurs chercheurs ont constaté que la chirurgie bariatrique est une alternative très fiable pour réduire considérablement la gravité des symptômes du COVID-19.
Aux États-Unis, là où 70% des adultes sont considérés comme obèses ou encore en surpoids, le COVID-19 a fait et continue de faire des ravages. Cela a poussé plusieurs experts à encourager les patients souffrant de l’obésité à recourir à la chirurgie bariatrique.


Une étude effectuée par l’Institut bariatrique et métabolique de Cleveland, qui a touché 363 patients atteints du COVID-19, a été unanime sur les bienfaits de la chirurgie bariatrique en ce sens.
Parmi ces 363 patients, certains d’eux avaient recouru, auparavant, à une chirurgie de perte de poids, tandis que d’autres, qui avaient un indice de masse corporelle (IMC/BMI) équivaut à 40 ou plus au moment où ils ont été testés positifs au COVID-19, n’avaient pas été opérés d’une chirurgie de perte de poids,
Seuls 18% des patients appartenant au premier groupe ont dû être hospitalisés. Aucun d’eux n’a été admis aux soins intensifs ou avait besoin d’une ventilation mécanique ou était décédé.


Par contre, 42% des patients du second groupe ont subi une hospitalisation, dont 13% avaient été admis aux soins intensifs, 7% avaient besoin d’une ventilation mécanique et 2% étaient décédés.
Les résultats prometteurs de cette étude font de la chirurgie bariatrique une option fiable pour les personnes obèses afin de lutter contre la gravité des symptômes du COVID-19.